Réussir sa mission tuteur

schedule Durée : 2 jours
settings Formation sur-mesure

Rendu obligatoire par la réforme de la FPC du 5 mars 2014, le tutorat favorise la transmission des compétences et l’intégration des nouveaux collaborateurs. Pour mener à bien sa mission, le tuteur doit mettre en œuvre un ensemble de compétences transversales. L’enjeu du management est de réussir à faire travailler ensemble plusieurs générations de collaborateurs tout en favorisant l’élaboration d’un parcours de professionnalisation des tutorés.

Objectifs de la formation Réussir sa mission tuteur

  • Comprendre précisément son rôle, ses missions de tuteur et ses responsabilités -(avant, pendant, après la mission)
  • Adopter les bonnes attitudes de communication et posture du tuteur, éviter les erreurs (autorité ou paternalisme)
  • Acquérir et développer les compétences transversales liées à la mission (techniques, relationnelles, pédagogiques, de management)

Programme de la formation Réussir sa mission tuteur

Jour 1

Situer le contrat d’alternance – professionnalisation, apprentissage ou avenir – et le tutorat – rendu obligatoire par la réforme de la FPC du 5 mars 2014
  • Qu’est-ce qu’un contrat de professionnalisation, d’apprentissage ou d’avenir ? Dans quoi s’inscrivent-ils ? Quels jeunes concernés? Quelle durée du contrat d’avenir ? Quel temps de travail ? Quelle rémunération ? Quels engagements de l’employeur ? Quelle formation ? Quel accompagnement ? Etc.
Quiz et échanges
  • Les conditions de réussite : l’accompagnement du jeune recruté et la désignation d’un tuteur interne
Cerner le rôle de tuteur
  • La fonction de tuteur et sa place dans l’entreprise : un partenariat de confiance
  • les avantages du tutorat : pour le tuteur, le tutoré et l’entreprise
  • le profil du tuteur, les compétences requises, les conditions de réussite d’un tutorat motivant
  • Les différents niveaux de tutorat : tuteur hiérarchique, référent ou opérationnel ?
  • Le rôle, missions du tuteur : focus sur sa relation au jeune (les pièges : autorité ou paternalisme ?)
Avoir une vue d’ensemble de son métier et élaborer un parcours de formation
  • Analyser son poste, la mission, les activités principales, les tâches, les moyens, les compétences clefs associées
  • Rédiger sa fiche de poste ou celle du jeune recruté
  • Construire le parcours de formation : l’intégration, le déroulement des actions d’accompagnement, la validation des acquis et bilan d’étape
  • Rédiger un parcours de formation pertinent

Jour 2

Élaborer ou contribuer à l’élaboration un parcours de professionnalisation
« Tu m’expliques, j’oublie, tu m’enseignes, j’apprends, tu m’impliques, je retiens  » Benjamin Franklin.
  • Cerner les besoins du tutoré : savoir observer et écouter de manière appropriée
  • Poser le cadre du tutorat : définition des étapes du parcours, donner des objectifs clairs et séquencés
  • Élaborer une séquence pédagogique : les supports de formation et la mise en situation
  • Comment apprend-t-on ? Les 4 méthodes pédagogiques
  • Évaluer l’apprentissage et la progression : évaluation continue des acquis du stagiaire : comment rendre objective une évaluation, notamment les compétences comportementales ?
Acquérir les techniques d’entretien
  • Intégrer les règles de base de la communication
  • Conduire les différents entretiens : accueil, suivi et bilan
  • autodiagnostic des attitudes de communication favorables
  • construction/validation de la grille d’entretien
  • jeux de rôle et débriefing pour ajuster des bonnes attitudes
  • prévenir et gérer les situations de tensions
Évaluation du module et engagements du stagiaire sur 3 actions à mener

Profil stagiaire

Les collaborateurs désignés pour exercer une fonction de tuteur d’un jeune en contrat d’avenir