Comment financer ma formation CPF ?


Découvrez les financements auxquels vous avez droit

Faire financer votre formation CPF peut être très simple. Savez-vous à quels financements vous pouvez faire appel ? Envoll Formation vous explique comment faire financer votre formation CPF.

CPF : Les financements

Le financement de la formation professionnelle est abondé par de nombreux financeurs. Il existe plus d’une dizaine de financements possibles.

De façon à déterminer quels sont vos droits, il vous faut prendre en compte votre statut (salarié, demandeur d’emploi, etc.). En fonction de celui-ci, votre formation pourra être prise en charge par :

  • Le conseil régional
  • Pôle emploi
  • Votre compte personnel de formation (CPF)
  • Votre employeur
  • L’OPACIF (Organisme Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation)

Dans quels cas financer ma formation avec mon CPF ?

Le compte personnel de formation est alimenté en heures de formation chaque année et, le cas échéant, par des abondements complémentaires, selon des modalités précises.

Dans le cadre d’un CDI

Vous capitalisez des heures de formation sur la base de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures.

Travail à temps partiel

Les heures sont calculées en rapport du temps de travail effectué.

Accord d’entreprise, de branche ou des organisations syndicales

Le compte peut également être abondé par un accord d’entreprise, un accord de branche ou un accord conclu par les organisations syndicales de salariés et d’employeurs signataires de l’accord constitutif d’un organisme collecteur paritaire agréé (OPCA) interprofessionnel, portant notamment sur la définition des formations éligibles et les salariés prioritaires.

Cas d’absence aux entretiens professionnels

Dans les entreprises de 50 salariés et plus, un abondement supplémentaire de 100 heures est accordé au salarié qui n’a pas eu les entretiens professionnels auxquels il a droit et s’il n’a pas bénéficié d’au moins deux des trois actions suivantes :

L’entreprise verse à l’OPCA une somme forfaitaire, dont le montant est fixé par décret en Conseil d’État, correspondant à ces 100 heures.

Le CPF à l’initiative du salarié

C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation.

 La formation CPF hors du temps de travail

Le salarié n’a pas besoin de l’autorisation de l’employeur dans le cas où la formation se déroule hors du temps de travail et si l’une de ces conditions est respectée :

  • La formation CPF vise l’acquisition du socle de connaissances et de compétences;
  • Elle fait suite à un abondement complémentaire de 100 heures.

La formation pendant le temps de travail

Dans le cas où la formation est suivie en tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit recueillir l’accord préalable de l’employeur. L’employeur lui notifie sa réponse dans des délais déterminés par décret. L’absence de réponse de l’employeur vaut acceptation.